Qu’est-ce qu’un bassin versant ?

Le bassin versant est le territoire privilégié à partir duquel il faut intervenir pour préserver la ressource en eau. C’est en intervenant sur ce périmètre que les actions seront plus cohérentes et efficaces.

Le territoire de l’eau

C’est une cuvette naturelle dont la délimitation n’est pas administrative mais géographique par les lignes de crêtes. A l’intérieur les eaux de pluie s’écoulent pour former progressivement des petits cours d’eau, qui confluent pour former une rivière. Celle-ci ressort en un point unique sur une autre rivière, un fleuve ou la mer.

C’est en intervenant à l’intérieur de ce périmètre dont le lien est assuré par l’eau qui s’y écoule que les actions seront plus efficaces. Et des interventions à un endroit donné peuvent avoir des effets sur d’autres secteurs bien plus éloignés : l’Isac étant un affluent de la Vilaine, les anguilles qui viennent de l’océan remontent sur les petits cours d’eau ; des pollutions sur des petits ruisseaux de ce bassin pourront avoir des conséquences sur les élevages conchylicoles de Pénestin !

Dans le cas de l’Isac, la source se trouve sur la commune d’Abbaretz. Le cours principal est utilisé sur un grand linéaire par le Canal de Nantes à Brest. Le bassin de l’Isac se termine à la confluence avec la Vilaine sur la commune de Théhillac. De nombreux affluents alimentent le cours de l’Isac : la Rémauda, le Plongeon, le Perche, le Courgeon, la Madeleine, le Pont-Serein, le Rozay, le Beaumont, le Moulin du Rocher. Le bassin versant de l’Isac a une surface de 738 km².

syndicat_territoire_carte